Google AMP : Vers la mort du métier de webdesigner

0

Google veut que le web aille plus vite. Ces derniers mois, ils ont beaucoup tourné leur communication vers les webmasters sur les questions d’optimisations mais aussi sur la capacité d’un site à s’adapter à tous les écrans. Le responsive design s’est très vite déployé et la plupart des sites ont tenté de rendre le chargement de leurs pages plus rapide.

En donnant un peu coup de boost aux sites bien optimisés, Google a réussi à persuader les webmasters d’aller dans leur sens. Aujourd’hui avec AMP, le géant de la recherche va encore plus loin en proposant un standard open-source pour accélérer le web encore plus.

Pas seulement destiné au mobile, le format AMP voudrait devenir le standard pour tous les sites. Il semble clair que si, effectivement, c’est le chemin que vont suivre les webmasters, un template unique de site pourrait être déployé et toutes les pages se ressembleraient.

S’il suffit de changer le logo d’un site à l’autre, les webdesigners ont du soucis à se faire car on imagine très bien, par exemple, un thème WordPress AMP par défaut. Toute la question est de savoir pourquoi Google suit ce chemin. Il est évident qu’il y a une question de coûts pour eux, en optimisant les sites, nous aidons Google Bot à crawler les sites plus vite (ce qui leur demande moins de ressources et donc ça coûte moins cher).

Google serait-il en train d’imaginer un nouveau mode de distribution des contenus, à l’image des agrégateurs ? Dans le but, bien entendu, de monétiser le tout avec sa régie maison. Sur le papier AMP a tout pour plaire, on s’y engoufre tous mais il est sain, je pense, d’avoir un oeil observateur et de bien regarder où Google veut réellement en venir dans un futur proche. AMP permet de supprimer toutes les distractions que peut offrir un site et donne donc aux régies un peu plus de temps de cerveau disponible.

Partager

Publiez votre commentaire